Escalier gain de place : idéal pour les petits espaces

Sommaire

  • Quel escalier peu encombrant choisir ?
  • Escalier hélicoïdal ou en colimaçon
  • Légèreté de l'échelle de meunier
  • Escalier à pas japonais
  • Escalier escamotable : un escalier amovible
  • Prix d'un escalier gain de place

Pour desservir un niveau inférieur ou supérieur comme une cave, un sous-sol, des combles ou un grenier, vous n'avez pas 36 solutions, il vous faut installer un escalier. Mais cela peut se révéler complexe lorsque vous devez l'installer dans un espace de la taille de votre penderie.

Heureusement, certains modèles sont plus particulièrement adaptés aux espaces exigus. Encore faut-il bien le choisir. Petit guide.

Quel escalier peu encombrant choisir ?

L'espace à réserver à l'escalier est un critère de choix déterminant. Si cet espace est relativement réduit, vous pouvez opter pour :

  • un escalier hélicoïdal : appelé aussi escalier en colimaçon, il est parmi les moins encombrants de tous les escaliers existants ;
  • un escalier de meunier ou échelle de meunier : il peut être incliné jusqu'à 70° ;
  • un escalier à pas japonais ou à pas décalés : ses marches paires et impaires sont de forme inversée ;
  • un escalier escamotable : de très faible encombrement, il offre un confort d'utilisation limité.

Escalier hélicoïdal ou en colimaçon

Conçu dans un cercle, l'escalier en colimaçon présente les avantages suivants :

  • sa capacité d'installation dans des espaces réduits ;
  • son aspect esthétique.

On peut en revanche noter quelques inconvénients tels que :

  • la difficulté d'aménagement sous l'escalier hélicoïdal, de toilettes ou d'un placard de rangement ;
  • l'impossibilité d'y passer des objets très volumineux et lourds comme certains meubles par exemple.

Légèreté de l'échelle de meunier

L'échelle de meunier peut être considérée comme l'ancêtre de l'escalier. Elle présente les avantages suivants :

  • pratique ;
  • peu encombrante ;
  • économique ;
  • facile à installer ;
  • vendue en kit ;
  • légère car sans contre-marches.

Toutefois, on peut reprocher à l'échelle de meunier :

  • d'être peu confortable ;
  • d'être extrêmement pentue (entre 45° et 70°) ;
  • d'exiger une descente à reculons dès lors que le giron (c'est-à-dire la largeur d'une marche) est inférieur à 18 cm.

Escalier à pas japonais

Appelé aussi escalier à pas décalés, l'escalier à pas japonais offre un encombrement très réduit :

  • Il peut être tournant ou droit.
  • L'escalier à pas décalés exige une inclinaison importante.
  • Contrairement à l'échelle de meunier, il permet une utilisation plus facile grâce à la particularité de ses marches :
    • ses marches paires sont de forme inversée par rapport aux marches impaires ;
    • autrement dit, la partie la plus large des marches paires est posée sous la partie la plus étroite des marches impaires.

Escalier escamotable : un escalier amovible

L'escalier escamotable peut être déplié uniquement au moment de son utilisation. Il est de ce fait très peu encombrant. Généralement installé lors de l'aménagement de combles, l'escalier escamotable présente les particularités suivantes :

  • il se replie dans une trémie du plafond (sorte de trappe) ;
  • non visible lorsqu'il est replié, l'espace est totalement libéré ;
  • il peut être coulissant ou en accordéon ;
  • il est facile à déplier.

L'escalier escamotable, constitué de vantaux articulés, ne peut toutefois pas supporter un poids supérieur à 150 kg. Il est également peu pratique pour y monter du mobilier ou des objets encombrants.

Prix d'un escalier gain de place

Le prix d'un escalier quel qu'il soit, dépend :

  • du type d'escalier et de la complexité de sa structure ;
  • du matériau utilisé (bois, acier, béton, aluminium, verre, etc.), bien entendu, le prix d'un escalier en bois dépend aussi de l'essence choisie (chêne, érable, pin, bois exotique, etc.) ;
  • de son design ;
  • de sa taille ;
  • de sa qualité, c'est-à-dire du type de production, à savoir :
    • montage en série ;
    • en kit à poser soi-même ;
    • sur-mesure, conçu par un menuisier professionnel.

Le tableau suivant indique une fourchette de prix pour des escaliers montés en usine (tarifs au 01/05/2014).

Type d'escalierPrix en euros
Hélicoïdal (colimaçon)2 000 à 6 000 €
Echelle de Meunier150 à 800 €
Escalier à pas décalés200 à 1 300 €
Escalier escamotable120 à 450 €

Quelques conseils supplémentaires pour bien installer votre escalier :

  • Un escalier tournant vous fera gagner beaucoup d'espace. Pour en découvrir davantage, rendez-vous sur notre page !
  • Comment prendre les mesures pour l'installation d'un escalier ?
  • Comment protéger les marches d'escalier de l'usure ?

Installer un escalier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Installer un escalier