Sommaire

Un escalier en caillebotis, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas en bois, mais en acier ; il s’agit en fait d’un caillebotis métallique ! À quelles occasions l'employer, et quels sont ses atouts ? La réponse à ces questions tout de suite !

Escalier en caillebotis : caractéristiques

Définition du caillebotis

Un caillebotis est une trame constituée d’un entrecroisement de plats porteurs et d’entretoises. Le plat porteur, profilé métallique rectangulaire, est l’élément principal du caillebotis ; les entretoises servent à relier les plats porteurs entre eux, l’ensemble constituant ainsi un quadrillage régulier. La hauteur et l’épaisseur des plats porteurs vont déterminer sa résistance et donc la solidité de l’escalier.

Disons-le tout de suite, un escalier caillebotis n’est peut être pas celui que vous choisiriez pour l’intérieur de votre maison ; pourtant, certains lui trouvent de nombreux avantages. Sa place à l’extérieur ne fait ainsi aucun doute !

On choisit principalement l’escalier caillebotis pour des raisons de sécurité : escalier de secours ou accès indépendant à la maison, par exemple. Sa conception le rend par exemple anti-dérapant. On peut aussi ajouter que les nez de marche le sont eux aussi.

 

Matériaux

Les matériaux les plus couramment utilisés sont :

  • l’acier galvanisé ;
  • l’acier inoxydable, 304 ou 316 selon le cas ;
  • l’aluminium.

Tous ces métaux peuvent être, sur demande, peints par thermolaquage selon le nuancier RAL (= nuancier universel utilisé dans le milieu de la construction permettant d’harmoniser la couleur de l’escalier avec celle de la façade, par exemple).

Lire l'article Ooreka

Atouts de l’escalier en caillebotis

Son principal avantage est sa solidité et sa résistance aux intempéries ; les matériaux utilisés permettent de leur garantir une longévité importante sans entretien particulier. Les habitants de régions très froides lui trouvent aussi un intérêt les jours de neige ou de température très basse ; de part sa conception, la neige et le verglas ont du mal à s’y fixer.

Vendus avec une notice généralement bien faite, ces escaliers prêts à monter sont installés facilement, tant en intérieur qu’en extérieur. Des fabricants proposent, en outre, des modèles sur mesure.

Le principal inconvénient est son esthétique qui peut en rebuter plus d’un. Il est vrai qu’il n’est pas adapté à tous les intérieurs. Les talons aiguilles ne l’apprécient pas du tout et les pieds dénudés trouveront le contact avec les marches assez peu confortable.

Lire l'article Ooreka

Escalier caillebotis : prix et points de vente

Les grandes enseignes du bricolage proposent des escaliers caillebotis aux dimensions standards ; pour un escalier sur-mesure, vous trouverez sans doute votre bonheur sur des sites spécialisés dans ce type d’escalier. Ce sont des professionnels, il ne faut donc pas hésiter à leur demander conseil.

Le prix d’un escalier dépend bien entendu de sa largeur et du nombre de marches. À titre d’exemple, un escalier droit de 7 marches avec rampe coûte moins de 1 000 €. Les escaliers hélicoïdaux sont souvent à hauteur variable : par exemple, de 2,50 à 3 m il vous en coûtera environ 1 300 € pour une largeur de marches de 1,20 m.

Installer un escalier

Installer un escalier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Formes et structures

Sommaire