Sommaire

L'escalier est une construction permettant de relier un étage à un autre. C'est un élément de la construction qui se développe de plus en plus. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de le cacher, mais de le mettre en valeur avec des matériaux nobles et esthétiques. L'un des principaux avantages de l'escalier autoportant est justement qu'on peut l'installer relativement partout, y compris au milieu d'une pièce, car la particularité de l'escalier autoportant (ou autoporteur) est qu'il ne nécessite ni mur porteur, même s'il peut y être accolé, ni limon (le limon est la pièce d'appui qui se trouve le long de la rampe). Cependant, contrairement aux escaliers suspendus, les marches peuvent être reliées entres elles. On vous dit tout.

Quel matériau choisir pour un escalier autoportant ?

Il existe différents matériaux possibles pour un escalier autoportant, chacun présentant des avantages et des inconvénients.

Le bois est très esthétique et chaleureux, mais il demandera plus d'entretien.

Le béton est robuste et silencieux, contrairement au bois et au métal qui feront du bruit lors de la montée des marches.

Lire l'article Ooreka

 

Quels sont les différents modèles d'escalier autoportant ?

Les modèles d'escalier autoportant se différencient essentiellement au niveau de leur forme :

  • L'escalier droit. Il s'agit de la forme la plus classique et la plus simple à concevoir, l'escalier suivant un seul axe. Cela demande par contre une place importante.
  • L'escalier un quart tournant, qui comporte un angle en forme de L, pouvant se trouver au départ comme à l'arrivée. Cette forme permet de gagner de la place.
  • L'escalier deux quarts tournant, assurant un gain de place encore plus important grâce à son angle de 180°.
  • L'escalier avec palier, plus confortable grâce à son palier intermédiaire.
  • L'escalier circulaire, très prisé pour son esthétisme.
  • L'escalier hélicoïdal ou en colimaçon, permettant lui aussi un gain de place puisqu'il tourne autour d'une colonne centrale.
Lire l'article Ooreka

Comment poser un escalier autoportant ?

La pose d'un escalier est l'un des travaux de construction les plus compliqués dans la maison. C'est d'ailleurs le métier des escaliéteurs (ou escaliéristes).

Bien que les instructions varient en fonction de l'escalier choisi, quelques conseils restent de mise en toutes circonstances : 

  • Veillez à bien suivre les instructions à la lettre et à être minimum 2 pour installer votre escalier autoportant.
  • Choisissez le modèle de votre escalier et le nombre de marches en fonction de l'espace dont vous disposez. Prenez également en compte son encombrement.
  • Assurez-vous de la présence de toutes les pièces de votre kit et de la concordance de vos mesures.
  • Vérifiez la bonne hauteur sous-plafond et les dimensions. Elles doivent être suffisantes pour une bonne circulation au départ et à l'arrivée des marches.

Où trouver un escalier autoportant et à quel prix ?

Si vous souhaitez poser vous-même votre escalier autoportant, il existe des kits que l'on trouve dans tous les magasins de construction et de bricolage. Le prix variera beaucoup en fonction du matériau choisi, des dimensions de l'escalier et de sa forme.

Si les prix les plus bas se situent aux alentours de 200 €, comptez 700 € pour un escalier autoportant hélicoïdal en bois. 

À l'inverse, si vous préférez faire appel à un professionnel, sachez qu'il faudra rajouter la main-d'œuvre.

Installer un escalier

Installer un escalier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Formes et structures

Sommaire