Sommaire

Un escalier est un lieu de passage. Pour le protéger lorsqu'il est en bois, la vitrification consiste à appliquer un film transparent et imperméable qui le rendra très résistant à l'usure et aux tâches. Mais il vous faudra choisir entre différents types de vitrificateur en fonction du degré de protection et des finitions souhaités.

Les avantages et inconvénients du vitrificateur d'escalier

Facile à appliquer, le vitrificateur assure une excellente protection contre les chocs, l'usure et les tâches et est donc idéal dans un espace à fort passage comme l'escalier. Mais le vitrificateur est également facile à entretenir et durable, puisqu'il résiste une dizaine d'années avant que l'ouvrage n'ait besoin d'être à nouveau traité. Tous les bois peuvent être vitrifiés, neufs ou anciens, du chêne aux bois exotiques en passant par le stratifié. Le vitrificateur d'escalier se décline en une large gamme de finitions pour satisfaire tous les goûts ou presque : invisible, opacifiante, mate, satinée, brillante, laquée, métallisée ou colorée.

Parmi les inconvénients du vitrificateur, l'odeur de certains en polyuréthane. Le rendu final, s'il n'est plus obligatoirement brillant, n'offre pas le charme « rustique » d'un bois huilé ou ciré.

 

Les différents types de vitrificateur d'escalier

Il existe 2 grands types de vitrificateur d'escalier.

Le vitrificateur d'escalier en phase aqueuse

Aussi connu sous le nom de vitrificateur aqua-polyuréthane, ce type de vitrificateur est limité en solvant, donc plus écologique. Il respecte la couleur du bois. D'une grande résistance, il peut être monocomposant ou bicomposant. Monocomposant, le vitrificateur d'escalier en phase aqueuse est prêt à l'emploi et sans odeur. Bicomposant, il nécessite la préparation d'un mélange et est particulièrement adapté aux trafics intenses et aux escaliers d'établissements publics. Son odeur est prononcée.

Le vitrificateur d'escalier en résine polyuréthane

Prêt à l'usage, ce type de vitrificateur, souple et non glissant, rehausse la couleur chaude du bois. Son odeur est prononcée.

L'application du vitrificateur d'escalier

La préparation de l'escalier

Si votre escalier est neuf, un léger ponçage suffit. S'il est ancien, vérifiez qu'aucune marche n'est à réparer, qu'aucune fissure n'est à reboucher. Il vous faudra ensuite le poncer dans le sens du bois. N'oubliez pas ensuite de le dépoussiérer soigneusement.

Les précautions à prendre

La température ambiante sera idéalement comprise entre 12° et 25°. Mais attention, si votre escalier est situé dans un endroit qui n'était pas chauffé, faites remonter la température quelques jours avant afin d'éviter une remontée d'humidité dans le bois. L'endroit où est situé l'escalier devra également être bien ventilé, mais sans courant d'air.

La vitrification de l'escalier

L'application du vitrificateur se fait toujours dans le sens du bois, à l'aide d'un rouleau ou d'un pinceau spalter. Suivez les indications du fabriquant, mais 3 couches sont généralement nécessaires. Un temps de séchage de minimum 2 heures, mais de maximum 48 heures, est indiqué entre 2 couches. Poncez légèrement entre celles-ci.

L'entretien d'un escalier vitrifié

L'entretien d'un escalier vitrifié est particulièrement simple. Il a juste besoin d'être régulièrement dépoussiéré et nettoyé avec une serpillère humidifiée avec de l'eau et un produit nettoyant spécifiquement adapté. À plus long terme, un nettoyant métallisé permettra d'en raviver l'éclat.

Les prix et points de vente du vitrificateur d'escalier

Vous trouverez un vitrificateur d'escalier dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet. Comptez de 20 € à 30 € le litre.

Consulter la fiche pratique Ooreka