Sommaire

Devenu véritable objet de décoration, l'escalier doit allier praticité, sécurité et esthétisme. Afin de satisfaire ce dernier critère, certaines personnes peuvent ainsi préférer les escaliers ouverts, c'est-à-dire sans contremarches. Élégants et lumineux puisqu'ils laissent passer la lumière, ils s'intègrent dans tous les types d'intérieurs, ainsi qu'en extérieur, mais ne sont pas toujours adaptés à la sécurité des jeunes enfants.

Le pour et le contre des escaliers ouverts

Avantages

De plus en plus courant dans les constructions récentes, l'escalier ouvert libère l'espace et allège la séparation entre les étages. Sans contremarches, il ne bloque ni la lumière, ni le regard, ce qui le rend idéal dans une pièce de faible superficie ou un petit couloir, pour éviter une désagréable sensation d'encombrement. Design, il se décline en de nombreux modèles, matériaux et styles, en intérieur comme en extérieur.

Inconvénients

En termes d'inconvénients, si l'escalier ouvert laisse circuler la lumière, il fait de même avec la chaleur, qui a donc plus facilement tendance à monter. Attention également au risque d'éblouissement à travers les marches en cas de source d'éclairage naturel (grande baie vitrée par exemple) ou artificiel trop forte derrière l'escalier ouvert.

Bien choisir son escalier ouvert

Attention à la sécurité

Les normes de sécurité des escaliers publics, que les constructeurs appliquent généralement à ceux destinés aux particuliers, imposent une hauteur de marche comprise entre 16 et 21 cm. Or ce n'est pas compatible avec les normes de sécurité pour les enfants en bas âge qui exigent, elles, que l'espace entre différents équipements de la maison soit inférieur ou égal à 11 cm, afin que les petits ne puissent s'y glisser ou y introduire la tête.

Pour pallier ces risques, vous pouvez opter pour un escalier ouvert sur mesure avec une hauteur de marche moindre, forcément plus onéreux. Ou y ajouter des options de sécurité, à commencer par des barrières de sécurité, qui se fixent en haut et en bas de l'escalier et en interdisent l'accès aux enfants. Autre solution, réduire l'espacement entre deux marches en fixant une barre latérale.

Lire l'article Ooreka

Les différentes formes possibles

L'absence de contremarches est possible avec toutes les formes d'escaliers.

  • L'escalier droit reste le plus classique, le plus économique et le plus facile à poser, mais il nécessite une place importante.
  • Tournant, il comporte un ou deux angles droits afin d'optimiser l'espace et de se loger dans un angle. Il se décline en 1/2, 1/4, 2/4 ou 3/4 tournant.
  • Hélicoïdal, l'escalier ouvert est le moins encombrant au sol.
  • Autoporteur, il s'installe à peu près n'importe où. Mais sa faible largeur rend difficile de s'y croiser et impossible d'y transporter des objets encombrants. Il est également plus lourd et plus onéreux que les autres.

Quel matériau privilégier ?

Le bois reste le matériau le plus utilisé. Chaleureux et indémodable, il peut être vernis ou peint, mais doit être régulièrement entretenu et craque après plusieurs années d'utilisation. 

L'aluminium offre un aspect moderne et des structures plus fines, à rigidité égale, qu'un escalier en bois. Il se décline en différents coloris et ne nécessite pratiquement aucun entretien, mais est plus onéreux.

L'acier est moderne et élégant, mais doit impérativement être traité contre l'oxydation et la rouille. Les marches peuvent résonner.

L'Inox (acier inoxydable) est design, résistant aux chocs et à la corrosion. C’est un matériau recyclable et hygiénique puisqu’il ne retient pas la saleté, mais qui a tendance à se rayer facilement.

Le verre (impérativement de sécurité), lumineux et élégant, ajoute à l'aspect aérien d'un escalier ouvert. Les traces de pas étant rapidement visibles, il doit être fréquemment entretenu.

Lire l'article Ooreka

Le prix d'un escalier ouvert

Vous trouverez des escaliers ouverts dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet. Mais si vous vous adressez à un artisan, et si votre habitation à plus de deux ans, vous pourrez bénéficier de la TVA à 10 % au lieu de 20 %.

Le prix d'un escalier ouvert dépend de sa forme, de ses dimensions, du matériau et du fabricant. Comptez à partir de 700 € pour un escalier droit ouvert en bois (dont la hauteur de sol à sol est comprise entre 2,70 m et 2,80 m) jusqu'à plus de 10 000 € pour des modèles plus complexes.

Lire l'article Ooreka
Installer un escalier

Installer un escalier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Formes et structures

Sommaire