Sommaire

  • Escalier intérieur dit « principal »
  • Escalier intérieur dit « secondaire »
  • Escalier intérieur en rénovation

Un escalier intérieur, qu'il soit principal ou secondaire, peut présenter plusieurs formes lui permettant de s'adapter à un grand nombre de configurations et volumes :

Un escalier se définit également par sa structure :

  • Un escalier peut être avec ou sans palier, autrement appelé à une ou plusieurs volées de marches.
  • Avec un escalier suspendu, les marches ne reposent pas au sol.
  • Sur un escalier adossé, les marches s'appuient sur un mur longé par l'escalier.
  • Il existe des escaliers sur 1 ou 2 limons, le limon étant la pièce d'appui sur laquelle sont fixées les marches.
escalier droit

Escalier droit

escalier helicoidal

Escalier helicoidal

escalier un demi tournant

Escalier un demi tournant

Escalier intérieur dit « principal »

Un escalier principal permet de desservir les différents niveaux d'une habitation. Il doit posséder une largeur suffisante pour une circulation confortable des personnes, mais aussi, s'il est l'accès unique, des objets et meubles constituant l'ameublement intérieur.

Les dimensions d'un escalier intérieur principal sont plus imposantes que celles des escaliers secondaires. L'escalier principal n'est pas soumis aux mêmes contraintes d'espace.

L'escalier est utilisé quotidiennement par les membres de la famille : son matériau, son aménagement et son revêtement doivent être étudiés en conséquence. De même, tout usager, du jeune enfant à la personne âgée, doit pouvoir l'emprunter en toute sécurité, peu importe le contexte environnant.

Escalier intérieur dit « secondaire »

Les escaliers intérieurs n'ont pas tous le même rôle, on parle d'escaliers « secondaires » lorsque ces derniers sont utilisés de manière plus occasionnelle :

  • Le petit escalier ne compte que quelques marches. il est employé pour une différence de niveau inférieure à celle d'un étage (par exemple, l'accès à une estrade).
  • L'escalier escamotable se replie pour ne présenter aucun encombrement au sol (par exemple, pour accéder à un grenier ou à des combles).
  • L'escalier de meunier, de structure plus légère, est sans contremarches et sert souvent pour l'accès aux mezzanines.
  • L'escalier à pas japonais est une variante de l'escalier de meunier, mais présente un meilleur confort.

Escalier intérieur en rénovation

L'escalier est la plupart du temps évoqué et conçu lors de la construction de la maison. Cependant, lors d'un réaménagement ou d'un agrandissement de l'habitation, il peut être décidé de la mise en place d'un escalier. L'étude sera alors un peu plus complexe, puisqu'elle devra tenir compte de l'escalier existant et des contraintes du bâti.

Qu'il soit principal ou secondaire, l'escalier doit faire l'objet d'une étude lors de sa conception, pour en déterminer :

Le point fondamental de la construction d'un escalier est aussi le respect des normes de sécurité en vigueur. Cet aspect sécurité doit l'emporter dans tous les cas, même pour un escalier où la recherche esthétique est importante.

Installer un escalier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Installer un escalier