Comment protéger les marches d'escalier de l'usure ?

Sommaire

Comment protéger les marches d'escalier de l'usure ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Il est indispensable de protéger un escalier afin d'éviter une usure trop rapide.

Pour cela, plusieurs possibilités de revêtement s'offrent à vous :

  • la résine ;
  • le vernis ;
  • la cire.

1. Pour protéger un escalier teint

Dans le cas d'un escalier teint et ce, quelque soit son matériau, la résine liquide sera la plus adaptée pour le protéger :

  • Pour protéger avec de la résine il faut :
    • appliquer la résine en couche épaisse à l'aide d'un pinceau large, plat et souple ;
    • laisser sécher pendant 4 heures ;
    • protéger la résine de la poussière en appliquant une bâche.
  • Les bienfaits de la résine sont :
    • la résistance aux différents passages ;
    • la résistance aux entretiens réguliers de l'escalier.

2. Pour protéger un escalier en bois

De nos jours, le bois est le matériau le plus utilisé lors de la construction d'escalier. Pour l'entretenir, on peut appliquer du vernis ou de la cire.

Appliquer un vernis

Le vernis est le revêtement le plus utilisé pour protéger les escaliers en bois.

Il y a plusieurs étapes à suivre pour l’appliquer :

  • Le ponçage :
    • poncez au moins 2 semaines après la pose de l'escalier pour que le bois s'acclimate aux conditions ambiantes de votre logement (température, humidité, etc.) ;
    • utilisez une ponceuse et une bordureuse en complément pour les angles ;
    • passez d'abord la ponceuse en diagonale en partant d'un angle de l'escalier ;
    • passez une nouvelle fois dans l'autre sens ;
    • passez encore la ponceuse dans le sens de la longueur de l'escalier ;
    • finalisez en passant la bordureuse sur les angles.
  • Le vernissage (ou vitrification) :
    • passez un chiffon humide pour enlever les résidus de poussière ;
    • appliquez le vernis au pinceau dans le sens du fil du bois ;
    • laissez sécher la 1ère couche entre 24 et 48 heures ;
    • poncez avec du papier abrasif ;
    • nettoyez et séchez avec une peau de chamois ;
    • passez la 2ème couche et recommencez la manipulation.

Utiliser la cire : avantages et inconvénients

La cire présente des avantages, mais aussi quelques inconvénients :

  • avantages :
    • l'effet d'authenticité donné à votre escalier ;
    • la note chaleureuse apportée à l'escalier qu'il soit teinté ou incolore ;
  • inconvénient : les couches de cire appliquées au fil du temps peuvent rendre votre escalier glissant.

Pour faciliter l'entretien des escaliers sans se tracasser :

  • Pour choisir son escalier ou l'aménager, connaître les modèles et les prix, téléchargez gratuitement notre guide de l'escalier.
  • Vous souhaitez rénover un escalier en bois ? Notre fiche pratique vous guidera pas à pas.
  • Pour poncer un escalier et y appliquer un nouveau revêtement, rendez-vous sur notre fiche pratique !